Stop aux cheveux frisés : le défrisage

defrisage cheveux

Dompter les cheveux frisés est pour beaucoup une bataille au quotidien. Alors, pour avoir des cheveux plus lisses, plus faciles à discipliner et à entretenir, de nombreuses femmes choisissent le défrisage.

Qu’est-ce que le défrisage ?

Le défrisage est une technique qui vise à supprimer les frises ou les boucles des cheveux. L’objectif est de modifier en profondeur la structure du cheveu en le lissant pour qu’il soit plus malléable et donc plus facile à coiffer. L’opération se déroule en deux étapes.

La première étape est la réduction. Il s’agit de l’application d’une crème réductrice alcaline qui brisera les ponts disulfures de la kératine responsable de la frisure du cheveu. Le produit étant très agressif, assurez-vous que votre cuir chevelu ne comporte aucune irritation ni démangeaison, car il risque de provoquer une inflammation. Avant d’utiliser la crème sur l’ensemble de la chevelure, effectuez préalablement un test sur une mèche. Si aucune réaction indésirable n’apparaît, vous pouvez continuer l’opération. Enduisez vos cheveux du produit réducteur en portant les gants qui accompagnent le kit de défrisage. Les mèches seront ensuite aplaties sur la tête à l’aide d’un peigne pour qu’elles soient bien imprégnées du produit. Après un temps de pose de 5 à 45 minutes en fonction du type de cheveux, il faut les rincer à grande eau jusqu’à élimination complète du produit.

La seconde étape est la neutralisation du produit précédent. Le but est de recréer artificiellement les ponts reliant les molécules de kératine entre elles. Les produits utilisés dépendent alors de la technique de défrisage utilisée, qu’elle soit de type thiolé ou de type alcalin. Dans le premier cas, la neutralisation est réalisée à l’aide d’une solution d’oxydation (de l’eau oxygénée ou du bromate de sodium), tandis que dans le second, elle s’effectue à l’aide d’un shampooing neutralisant qui bloquera l’action chimique de la crème réductrice et de ses actifs.

Les différents types de défrisage

Il existe deux catégories de méthodes de défrisage.

  • La première est dite thiolée. Ce défrisage est constitué d’acide thioglycolique et de ses dérivés. Associé à l’ammoniaque, cet actif contribue à la modification de la forme du cheveu. Il est surtout utilisé pour les cheveux de type caucasien. Présenté dans des tubes prêts à l’emploi, il est disponible en plusieurs niveaux de puissances adaptés, soit aux cheveux résistants, naturels ou sensibilisés. À noter que ce défrisage est actuellement connu sous d’autres appellations, telles que le lissage japonais ou assouplissant qui fonctionne sur le même principe.
  • Le second type de défrisage est dit alcalin. Il convient parfaitement aux cheveux très frisés, voire crépus, qui sont plus difficiles à raidir. Il est à base d’hydroxyde de sodium ou de guanidine qui entraîne la dénaturation des protéines. Ces principes actifs briseront 90 % des liaisons disulfures. En d’autres termes, ils supprimeront les groupes de souffres contenus dans les cheveux avant de créer artificiellement de nouveaux ponts par le biais de lanthionines. Bien qu’il soit efficace, le défrisage alcalin ne doit pas être répété trop souvent. En effet, sur le long terme, il entraîne une dégradation irréversible des fibres capillaires. Les cheveux deviendront alors plus rêches au toucher et risqueront de s’effriter.

Les précautions à prendre pour un défrisage réussi

Pour se prémunir contre une dégradation suite à un défrisage, il convient de prendre des mesures de sécurité :

  • le défrisage ne doit pas se faire sur des cheveux colorés.
  • Les huiles telles que la vaseline seront à bannir, car elles vont former une gaine grasse autour de la fibre capillaire, ce qui réduira les effets du produit défrisant.
  • Le défrisage est déconseillé aux cheveux abîmés et aux cuirs chevelus victimes de démangeaison ou d’irritation puisque le produit risque de s’infiltrer dans le sang. C’est également valable en période de grossesse ou d’allaitement.
  • Il faut faire attention à l’incompatibilité du défrisage alcalin et du défrisage thiolé. Utilisés l’un après l’autre, ces produits vont provoquer une cassure nette du cheveu qui ne repoussera plus.
  • Le défrisage est permanent. Lorsque les repousses apparaîtront, elles seront les seules à être défrisées dans la mesure où le reste de la chevelure conservera son aspect lisse.
  • Pour que les cheveux défrisés conservent leur santé et leur éclat, il faut leur apporter des soins adaptés. Les produits destinés aux cheveux défrisés sont nombreux dans le commerce. 
0 Commentaire(s) Poster un commentaire
Aucun commentaire pour le moment.
Une remarque ? Laissez un commentaire

9146

» »